Guides & Conseils

Paupières & Visage

L'oeil et la peau

 

La paupière, frontière entre l’oeil et la peau

Les paupières constituent une protection mécanique de l’oeil vis à vis des agressions extérieures : vent, poussières, allergènes, agents infectieux, etc. Leurs clignements assurent une répartition équilibrée du film lacrymal sur la surface oculaire et son évacuation active par les voies d’excrétion.

Le bord libre délimite la partie cutanée (face antérieure) de la muqueuse (face postérieure), elle-même étroitement liée à la conjonctive. Les paupières sont caractérisées par une épaisseur de peau réduite (plus de 25 fois inférieure à celle des autres parties du corps) et une forte mobilité. Ceci leur confère une grande fragilité.

Avec les cils et les sourciles, les paupières contribuent à l'esthétique du regard et à l'expression du visage tout entier.

 

 

L’inflammation des paupières

Une blépharite est une inflammation du bord libre de la paupière. Cette inflammation peut toucher la peau, la conjonctive, les cils et/ou les glandes de Meibomius. Un dysfonctionnement meibomien (DGM) déstabilise l’équilibre physiologique du film lacrymal et entraîne régulièrement une sécheresse oculaire. De manière générale, une maladie oculaire peut être à l’origine d’une affection dermatologique et vice versa.

De multiples signes sont susceptibles de caractériser une paupière pathologique : paupières irritées, sensation de démangeaison oculaire, yeux rouges...

La finesse des relations entre l’oeil et la peau, sur le plan anatomique et physiologique, complique le diagnostic et l’identification des causes. Un examen complet et minutieux est nécessaire pour déterminer l’approche thérapeutique adaptée. Votre médecin spécialiste est la personne compétente pour le réaliser. N’hésitez pas à le consulter.

 

 

 

Laboratoire : tubes à essais

Hygiène et soin des paupières et du visage

Une hygiène rigoureuse est la meilleure façon de prévenir les problèmes de paupières. Cette phase d’hygiène est d’autant plus importante que la paupière est déjà fragilisée par une inflammation. Quelques actions simples, mais spécifiques, sont à connaître.

 

 

  • Purifier quotidiennement le visage et les paupières au moyen d’un coton ou d’une compresse imbibée d'une solution micellaire. Celle-ci est particulièrement recommandée pour se débarasser des impuretés persistantes comme les croûtes, les squames ou les résidus laissés par le maquillage.
  • Dans le cas de blépharites, fluidifier les petites croûtes en appliquant, pendant au moins 4 minutes, des compresses humides et tièdes. Exprimer ensuite les sécrétions en exerçant de délicates pressions à la base du bord libre des paupières. Les souillures, ainsi ramollies, sont plus faciles à nettoyer.
  • Certaines paupières sont atteintes d’une sécheresse cutanée. Elle est liée soit à une pathologie (ex : dermatite atopique), soit à l’usage de substances à tendance asséchante (ex : alcools). Quelques produits peuvent être prescrits pour apaiser l’irritation et hydrater la paupière sans risque pour l’œil.

 

La contiguïté des zones à soigner avec l’œil réduit considérablement le nombre de produits  adaptés qui associent efficacité et innocuité. Une paupière pathologique est, par définition, très sensibilisée. Il convient de suivre avec attention les recommandations de votre médecin.

 


Panier  

Aucun produit

Frais de port 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Remises

  • - 5% entre 49 et 74,99 €
  • - 10% entre 75 et 94,99 €
  • - 15% entre 95 et 139,99 €
  • - 20% à partir de 140 €